Comment abattre les géants?

Exode 17:8 Les Amalécites vinrent attaquer les Israélites à Refidim. 9Moïse dit à Josué : « Choisis des hommes capables de nous défendre et va combattre les Amalécites. Demain je me tiendrai au sommet de la colline, avec le bâton de Dieu à la main. » 10Josué partit combattre les Amalécites, comme Moïse le lui avait ordonné, tandis que Moïse, Aaron et Hour se postaient au sommet de la colline. 11Tant que Moïse tenait un bras levé, les Israélites étaient les plus forts, mais quand il le laissait retomber, les Amalécites l’emportaient. 12Lorsque les deux bras de Moïse furent lourds de fatigue, Aaron et Hour prirent une pierre et la placèrent près de Moïse. Moïse s’y assit. Aaron et Hour, chacun d’un côté, lui soutinrent les bras, qui restèrent ainsi fermement levés jusqu’au coucher du soleil. 13Josué remporta une victoire complète sur l’armée amalécite

 
1 Samuel 17:32 David dit à Saül au sujet du géant Goliath: Que personne ne se décourage à cause de lui ! Moi, ton serviteur, j’irai me battre avec ce Philistin. 37 David dit encore : Le SEIGNEUR, qui m’a délivré de la griffe du lion et de la griffe de l’ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin.
Dans ces 2 passages Dieu nous donne la solution pour vaincre notre Amalek et pour abattre les géants qui se dressent devant nous.

Ces géants, nous les connaissons bien car nous les cotôyons tous les jours. Il y a:

  • le géant de la Dépression
  • le géant des blessures du Passé
  • le géant de la Tentation
  • le géant du Découragement
  • le géant des Peurs
  • le géant de l’Échec
  • et tant d’autres

Face à tous ces géants, qui sapent toutes nos forces et nous barrent le chemin, Dieu nous propose d’:

1) ACCEPTER LE DÉFI

Nous avons le choix de combattre ou pas, de garder les bras levés ou de baisser les bras. Nous avons le choix de dire comme David: “Ton serviteur ira se battre”, d’avoir cette mentalité de vainqueur qui n’a pas peur du combat. Ou nous pouvons subir le combat, attendre que le temps passe, faire comme Saül et le peuple d’Israel:”Saül et tout Israël entendirent les paroles du Philistin ; ils furent terrifiés, ils avaient très peur.”
Mais le temps passe, les années défilent et on se trouve confrontés aux mêmes échecs parce qu’on a pas relevé le défi, parce qu’on a pas engager le combat.
La solution de Dieu est d’arrêter de subir et de trembler face à nos géants et d’entrer avec courage dans le combat.
Car le processus de guérison et de délivrance commence quand on décide d’affronter nos géants.
Aussitôt que le Philistin se remit à s’approcher de David, David se dépêcha de courir vers le front à la rencontre du Philistin.
Ensuite il nous faut:

2) CHERCHER DIEU

Pendant que Josué est au combat, Moïse, lui, est sur la montagne qui symbolise la communion avec Dieu. Moïse ne demande rien, il cherche Dieu de tout son coeur. Et alors Dieu lui donne la victoire.
David ne s’appuie pas sur ses forces ni sur son art de faire la guerre. Mais avant d’aller affronter Goliath, le géant philistin, il va au torrent, à la source qui symbolise aussi la présence de Dieu. David va puiser sa force dans la présence de Dieu. Il ne prend pas les armes que Saül lui offre, car elles ne lui sont pas adaptées, mais il prend celles que Dieu lui donne et qui conviennent parfaitement à la situation qu’il rencontre. Et il térasse son géant.
Faisons comme David et Moïse, cherchons Dieu avec nos tripes.
Trop de chrétiens sont superficiels et ne cherche pas Dieu réellement avec passion, comme si leur vie en dépendait. Trop de gens ont le nom de Dieu sur les lèvres mais leurs coeurs sont éloignés de Lui.
Si nous voulons venir à bout des géants qui hante nos vies, nous devons devons chercher Dieu vraiment.
Et enfin nous devons:

3) ACCEPTER DE SE FAIRE AIDER

Nous avons tous besoin d’un frère ou d’une soeur pour nous aider à avancer. Aucun homme de Dieu n’est resté toute sa vie seul. Tous ont eu, à moment donné, besoin de quelqu’un pour les aider. Il n’y a pas de solo.
Moïse a eu besoin d’Aaron et d’Hur pour l’aider à tenir les bras levés. Ils aurait pu partir au combat avec Josué, mais Israël aurait alors perdu la bataille, car leurs places étaient aux côtés de Moïse pour le soutenir.
David aussi a eu besoin de Jonathan, aux heures les plus sombres de sa vie. Il nous est dit que l’âme de Jonathan s’attacha à celle de David.
Puissions nous trouver des frères ou des soeurs qui s’attache à notre âme pour nous aider. Quand l’épreuve viendra et que nous serons à bout de forces, ils nous encouragerons, nous soutiendrons, peut-être sans dire un not mais en étant là. Ils prieront avec nous, ils pleurerons avec nous, ils combattront avec nous, ils se réjouiront avce nous.
Si nous voulons abattre définitivement nos géants, il n’y a pas de secret, nous devons faire ces 3 choses dans nos vies!

Vous aimerez aussi...